Prématuré 6 mois : nos retours sur cette naissance incroyable

Prématuré 6 mois : nos retours sur cette naissance incroyable

Notre fils est né prématuré à 6 mois, à cause d’un retard de croissance. Il pesait 595 grammes lorsqu’il est sorti de ventre de sa maman, un vrai combattant !

Naître prématurément à 6 mois de grossesse n’est pas une chose facile, mais la médecine sait faire face à ce genre de situation.

En accouchant avant 28 semaines votre bébé un est très grand prématuré.

Pourquoi naître à 6 mois de grossesse ?

Les causes sont nombreuses, dans le cas de notre fils, le cordon ombilical était défaillant, bébé ne recevait pas grand chose de sa maman.

Il avait un retard de croissance qui s’est accentué au fur et à mesure que les semaines passées.

La grossesse n’a vraiment pas été facile… Mais comme je vous le disais, nous avons la chance, dans notre pays, d’avoir un personnel hospitalier très bien formé à ce type d’exercice.

Bébé avant tout

Si la santé de votre bébé est compromise dans le ventre de sa mère, alors naître prématuré à 6 mois est peut-être mieux que continuer à se développer dans un environnement devenu hostile.

Un accouchement à 26 semaines de grossesse, c’est une semaine de gagnée sur la viabilité d’un bébé (fixée en France à 25 semaine et 500 grammes)

Maman et sa culpabilité

La grossesse est censée être un moment privilégié entre la mère et son enfant, bien au chaud dans son ventre.

Il est évident que lorsque ces doux moments sont perturbés par des annonces toutes plus difficiles à attendre les unes que les autres, alors la culpabilité peut s’installer chez la mère.

Si vous lisez ces lignes, je veux que vous compreniez que vous n’y êtes pour rien, donner la vie n’est pas une chose facile. On s’en rend compte lorsque les difficultés frappent à notre porte.

Il faut mettre de côté ses sentiments qui ne font que vous plomber le moral et qui plongent votre couple dans une épreuve encore plus dure.

Continuez à parler à votre bébé, dans votre ventre il se familiarise avec votre voix. C’est incroyable de voir leurs réactions à la naissance dès qu’ils reconnaissent le son de votre voix. 

Ce que vous ignorez de votre bébé à ce stade

À 6 mois, votre bébé est tout petit, mais loin d’être faible.

Vous ignorez comment la grossesse va se finir, comment vous allez gérer la situation à venir.

Mais si j’écris cela, c’est que j’ignorez un chose fondamentale, c’est qu’un bébé prématuré a une force incroyable, c’est déjà un battant.

Je retiendrai toujours ce qu’un médecin de l’hôpital m’a dit après la naissance de notre fils : “Si vous opérez lourdement deux individus, un bébé et un adulte, l’un d’eux se rétablira en deux mois, l’autre en deux semaines.”

Je pense que cette force vient de la nature, excusez-moi du terme, de la survie de notre espèce.

Bébé prématuré de 6 mois : son petit quotidien

J’ai pu observer que notre fils évolué de jour en jour, c’est une chose que je n’oublierai jamais.

Il a passé les 3 derniers mois de la grossesse en dehors du ventre de sa mère, en couveuse bébé.

Nous le visitions tous les jours, au service de réanimation pédiatrique.

C’est ici que les bébés prématurés sont surveillés.

Le jour de sa naissance

J’étais très inquiet, forcément, c’était une situation inédite et totalement inconnu pour nous.

J’attendais dans le couloir, que la naissance par césarienne se passe.

Je pensais qu’une fois sorti nous aurions couru dans tous les sens. Il faut arrêter de regarder les séries à la télé.

Dès qu’il fut sorti du ventre de sa mère, la porte du bloc s’est ouverte, je me suis approché de lui, il était minuscule.

Un RCIU avait été diagnostiqué pendant la grossesse. 

Enfin cette grossesse catastrophique était terminée, maintenant un autre combat s’engageait.

Nous avons rejoint calmement le service de réanimation avec mon fils dans le petit chariot qui était équipé d’une rampe de chauffage et d’un écran pour suivre les battements de son cœur.

Les premiers jours

Q’un bébé naisse prématuré à 6 mois ou plus, j’ai constaté qu’ils développaient presque tous la jaunisse. Ils passent donc quelque temps sous une lampe bleu, équipés de lunettes pour les protéger de cette lumière.

Les jours suivants, les médecins sont restés très proche de lui pour le surveiller.

Les pédiatres et les infirmiers sont très attentifs aux comportements du bébé et n’hésitent pas à lui venir en aide rapidement.

Les premiers mois

La magie opère, chaque jour votre bébé change, c’est un spectacle époustouflant.

Il ressent la présence de ses parents, plus particulièrement l’odeur de sa maman.

Il reconnait les voix.

J’aurai l’occasion de vous en reparler plus longuement dans un article dédié à l’histoire de notre fils.

Le peau à peau : votre meilleur allié, vos meilleurs moments

Les bienfaits du peau à peau sont indéniables.

Nous l’avons très vite constaté. De ce fait nous passions le maximum de temps chaque jour avec notre petit guerrier prématuré.

Ce qui est incroyable, c’est que le peau à peau calme directement votre enfant, l’apaise.

Cela peut se lire sur les courbes à l’écran qui le surveillent.

Il puise toute sa force dans ces moments.

J’insiste vraiment pour vous dire, futurs parents, que malgré l’environnement qui vous entoure (oui c’est assez spécial la réanimation quand on y a jamais mis les pieds avant) qu’il faut absolument passer du temps avec votre bébé prématuré.

Le personnel soignant nous avez réellement encouragé et facilité ces moments qui lui sont si important.

Le lait maternel

Pour finir cet article, je voulais vous parler de l’alimentation d’un bébé prématuré de 6 mois.

Ses apports journaliers et ses doses de médicaments sont minutieusement préparés par les infirmières du service.

Cependant, chaque jour, j’arrivais à l’hôpital avec une petite glacière contenant le lait de sa mère.

Ma compagne tirait le lait qu’on congelait afin de l’apporter à notre enfant.

Ce lait finissait dans une petite seringue et nourrissait notre fils. En cas de difficulté ou de refus d’allaitement, l’hôpital dispose également de lait.

Cependant, le colostrum contenu dans les premiers laits maternels sont très importants pour les défenses immunitaire d’un bébé prématuré.

Nous avons donc été invité à lui donner pour l’aider dans son petit combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *